Lire, Voir, Ecouter


Rachel et les siens

Grasset (26/08/2020)

EAN :  978-2246825999

512 pages

"Le lourd destin de Rachel à travers la Palestine, la naissance d'Israël, Istanbul et ses persécutions, Paris et l’épuration et son retour à Jaffa pleine de ses démons. L’histoire d’un conflit sanglant qui nous accompagne depuis si longtemps qu’il nous lasse , racontée par des personnages à la sensibilité exacerbée, pleins de chair, d’amour et de noblesse dans le cœur".

 

"Metin Arditi, écrivain suisse, est né en 1945 à Ankara, d’origine turque Séfarade et a vécu dans le canton de Vaud où il a été placé pensionnaire à l’âge de sept ans. Après avoir étudié à l’Ecole polytechnique de Lausanne et à l’université de Stanford, il a enseigné la physique à l’ Université de Genève où il vit ainsi qu’à Lausanne où il a créé une fondation d’art".

 

Culture - Tops

https://www.letemps.ch/culture/metin-arditi-juifs-arabes-ont-vecu-longtemps-ensemble


"Ce roman sera détesté par tous les partisans, modérés ou non, d'Israël ;

pour autant il ne sera pas aimé par ceux, antisémites ou non, qui défendent le droit des Arabes, musulmans et chrétiens, à vivre en paix en Palestine.

Il rappelle très inopportunément que cet Etat d'Israël, dont l’existence même est justifiée par les infinies souffrances subies par les juifs dans le monde, et particulièrement la shoah, s’est bâti sur la souffrance des Arabes, petit à petit exclus de chez eux.

Mais aussi que ce " chez eux" , la Palestine, était aussi le " chez eux " de Juifs là depuis tous les temps et que leur cohabitation y était paisible en 1917, lorsque commence le roman, au temps de la naissance du sionisme appelé à se développer grâce aux arrivées des immigrés juifs.

C’est la loi du nombre qui ne pose problème que lorsque qu’un seuil est atteint ; ici d’autant moins vite que les Juifs immigrés, on les appelait les Moskubim, se sont pendant longtemps attachés à ne mettre en valeur, en toute légalité et dans un incroyable élan de volonté, de solidarité et d’indicibles difficultés, que des terres désertes et délaissées comme parfaitement inhabitables.

A cette époque où le pire des souffrances n’avait pas encore été enduré dans le monde, cette installation était comme parallèle à la vie de la Palestine, comme en marge, à côté.

Ensuite la communauté grossit jusqu’à créer ex nihilo une ville juive, Tel Aviv. Rachel et son mari persistent à défendre cette cohabitation en refusant de voir qu’elle ne peut plus être une solution politique au conflit.

La désillusion de Rachel à la mort de son mari tué avec leur fille dans un attentat, n’en sera que plus grande. Rachel fuit son chagrin et son pays et ne s’exprimera plus que par les pièces de théâtre qu’elle écrit avec talent et qui, avant longtemps, ne rencontreront pas leur public, faute d’être politiquement correctes.

Le livre met aussi en scène l’amour immense d’une mère pour sa fille, amour confisqué par l’attentat, et l’impossible fusion avec sa deuxième fille qui s’en accommode avec beaucoup d’intelligence et de compréhension.

Ce roman est indiscutablement, du fait de tous les malheurs qu’il rencontre, un mélodrame qui nous bouleverse mais à la manière de Victor Hugo, notamment dans  L’homme qui rit, pour servir une cause noble et lui donner une force politique.

La seule différence, et elle est de taille, c’est qu’ici les malheurs sont vrais".

 

Culture - Tops

2084 : en route vers le post-humanisme ? Conférence de Denis Duboule


Ariane Bihleran 2020 - Entretien avec Pierre Barnérias


A la ligne, Feuillets d'usine

La Table Ronde (avril 2019)

EAN :  978-2710389668

266 pages




Le commencement d'un monde

"Nous sommes au commencement d’un monde. Vécu dans la crainte, ce prodigieux surgissement signe la disparition de l’ancien monde, celui dans lequel nous sommes nés. Pourtant, la sourde inquiétude qui habite nos sociétés doit être dépassée. Le monde « nouveau » qui naît sous nos yeux est sans doute porteur de menaces mais plus encore de promesses. Il correspond à l’émergence d’une modernité radicalement « autre ». Elle ne se confond plus avec l’Occident comme ce fut le cas pendant quatre siècles. Une longue séquence historique s’achève et la stricte hégémonie occidentale prend fin. Nous sommes en marche vers une modernité métisse".

 

Jean-Claude Guillebaud, avec ce livre, parachève sa grande « enquête sur le désarroi contemporain », engagée en 1995



 

LA SEQUENCE OCCIDENTALE

        Quatre siècles d'hégémonie

        Les grands refus

        Le chaos monde

 APRES L'EMPIRE

        Le " moment postcolonial "

        L'espace temps fracturé

        La mondialisation du religieux

        Un rendez-vous pour l'Islam

        L'identité en détresse

 

UNE MODERNITE METISSE

        La Chine peut-elle dire non ?

        L'Inde comme projet

        L'Occident, province du monde 

-----

Seuil (21/08/2008)

EAN :  978-2020967075

400 pages



Jean-Marc Jancovici : Avons-nous encore le temps ?


Jean-Marc Jancovici : Energie et changement climatique - Quelles interactions avec l'agriculture ?


Albert Jacquard


Adèle et la pacotilleuse


Gallimard (8 février 2007)

ISBN :  978-2070342242

416 pages

Adèle, fille cadette de Victor Hugo, s'est enfuie en Amérique à la recherche de son amant, l'officier anglais Albert Pinson, d'Halifax au Canada, à La Barbade dans l'archipel des Antilles. 

Céline, solide négresse, est une pacotilleuse qui parcourt les îles et la terre ferme, de Saint-Domingue à Carthagène des Indes, de Cayenne à La Havane, munie de lourds paniers caraïbes où s'entassent colifichets, miroirs, Bibles, remèdes, tissus chatoyants et farine de manioc. Se prenant d'affection pour Adèle, elle décide de l'amener à Saint-Pierre de la Martinique, le " Petit Paris du Nouveau Monde ", puis de la raccompagner en France chez son illustre père...

 

Raphaël Confiant dresse deux beaux portraits de femmes et nous révèle, dans une langue riche des sonorités de toutes les langues parlées aux Antilles (français, créole, anglais, espagnol, hollandais, etc.) une des facettes, insoupçonnée, du choc entre l'Ancien et le Nouveau Monde... 



L'offensive mondiale des compteurs communicants (mise à jour du 14/09/2018)

 

 

Documentaire sous-titré en français

Cliquez sur paramètres puis sur français dans les sous-titres

 

 

 

 

Source : Soleil Voilé


Le documentaire primé TAKE BACK YOUR POWER 2017 révèle l'histoire choquante des raisons pour lesquelles des centaines d'autorités locales et des millions de contribuables se sont opposés au déploiement de plusieurs milliards de dollars de compteurs de services publics «intelligents». Faites un voyage de découverte, en examinant les preuves de surveillance à domicile, des centaines d'incendies à domicile et plusieurs décès, une facturation systématiquement plus élevée, des risques pour la santé, une vulnérabilité au piratage sans précédent et même l'extorsion. Le nouveau matériel perspicace et souvent stupéfiant de cette version finale de 2017 expose l'agenda derrière les compteurs intelligents avec encore plus de clarté. Et la voie vers la solution est également ouverte, à mesure que la prochaine suite, le mouvement InPower, sera présentée. Avec un aperçu convainquant des lanceurs d'alertes, des élus, des avocats, des médecins, des chercheurs et des écologistes, TAKE BACK YOUR POWER étudie les avantages et les risques émergents d’une initiative mondiale axée sur le profit qui cherche à changer notre mode de vie. Ce que vous découvrirez surprendra, déstabilisera et finira par vous habiliter. GAGNANT: Récompense Leo, Meilleure émission documentaire en Colombie-Britannique GAGNANT: AwareGuide Transformation Film of the Year GAGNANT: IndieFest Annual Humanitarian Award GAGNANT: NaturalHealth365 Film Of The Year IMDB (Version 2014) 


Enfants du Goulag

En 1939, l’URSS annexe une partie de l’Europe centrale et orientale. Durant la décennie qui suit, un million d’Allemands, de Biélorusses, d’Estoniens, de Lettons, de Lituaniens, de Polonais, de Hongrois, d’Ukrainiens, dont de nombreux juifs, sont arrêtés par familles entières. Les hommes sont envoyés dans des camps de travail, les femmes, les enfants et les plus âgés sont déplacés dans des villages du Grand Nord soviétique, en Sibérie ou dans les steppes kazakhes.

Belin (21 août 2017)

ISBN :  978-2-410-00353-6 

304 pages



L'Art de perdre

Comment faire ressurgir un pays du silence ? Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l’Algérie, des générations successives d’une famille prisonnière d’un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d’être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

Flammarion (août 2017)

EAN :  978-2081395534

512 pages



Exils Arméniens (1920 - 1945)

"Cet ouvrage érudit traite de l’exil des Arméniens du Caucase à Paris entre les années 20 et 45. Le génocide arménien de 1915 n’était pas le seul événement qui a engendré l’exode des Arméniens. Il y a eu aussi les convulsions de la révolution bolchevique dans le territoire caucasien de l’empire tsariste."

 

Belin (octobre 2016)

ISBN-13 :  978-2701198385

434 pages



Par Amour  (le Havre 1939 - 1945)

 

JCLattès (janvier 2017)

ISBN-13 :  978-2709656047

411 pages

 

La ville n'avait pas seulement été occupée par les Allemands, mais nos propres alliés, les Anglais, l'avaient bombardée sans relâche, puis détruite, assassinant nombre de ses habitants.

 

 

Par amour, n'importe quel humain peut se surpasser : on tient debout, pour l'autre plus encore que pour soi-même.

 

Dans cette fresque du Havre sous l'Occupation, Valérie Tong Cuong retrace les destinées hors du commun de gens ordinaires, dont les vies secrètes nous invitent dans la grande Histoire.

 



Deux soeurs - Yvonne et Christine Rouart, les muses de l'impressionnisme

Tout le monde connaît Yvonne et Christine Lerolle. Elles ont été immortalisées par Renoir dans son tableau : Yvonne et Christine Lerolle au piano (1897). Leur père Henri était peintre et collectionneur. Il comptait parmi ses familiers des artistes, des écrivains, des musiciens : Renoir, Degas, Debussy, Chausson, Mallarmé, Gide, Claudel...

 

Ces deux soeurs inspire à l'auteur un livre plein de charme et de mélancolie, qui écrit simultanément l'histoire d'une époque, d'une oeuvre et de ses modèles.

Alice Ferney, Le Figaro Littéraire

 

Lgf (12 juin 2013)

ISBN-13 :  978-2253173533

528 pages



Le Temps des Bagnes 1748-1953

"En reliant les lois, les lieux et les vies, ce livre présente des centaines de milliers de destins qui ont subi le temps des bagnes depuis l’Ancien Régime jusqu’au Second Empire et aux Troisième et Quatrième République. En restituant une longue mémoire, il parcourt une histoire des mentalités, décrit des tensions sociales et des représentations culturelles, contribue à l’histoire de la justice sur plus de deux siècles et pose des questions toujours d’actualité."

 

Tallandier (19 janvier 2017)

ISBN-13 :  9791021005082

528 pages



Les empires en territoires et réseaux

Fondation GIPRI
Fondation GIPRI
Télécharger
Les empires en territoires et réseaux
Les-empires-en-territoires-et-réseaux-dr
Document Adobe Acrobat 2.0 MB


Judaïsme, Christianisme, Islam

« En somme, ignorer les religions en tant que composantes du changement social, refuser de comprendre leurs histoires, leurs rites, leurs valeurs, c’est se priver de comprendre sa propre époque, car, jamais depuis la Réforme et les Lumières, les conflits et les controverses portant sur le sens général des choses et les croyances n'ont été aussi ouverts, aussi larges et aussi aigus. » (p.238).    

David Vauclair et Odon Vallet (Préface)

Groupe Eyrolles (avril 2016)

ISBN-10 :2-212-56248-4

ISBN-13 : 978-2-212-56248-4

256 pages



Histoire du Moyen-Age

"L’histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d’accord."

[Napoléon Bonaparte]

 

Synthèse historique de Georges Minois, historien et écrivain. 

 

L'histoire médiévale occidentale est indissociable de celle du Proche-Orient, à la fois ennemi et Terre Promise : du Vème au Xème siècle, c'est l'âge des grandes illusions où l'Orient Byzantin puis musulman domine un Occident encore barbare ; du XIème au XIIIème siècle, l'Occident chrétien manifeste son dynamisme et atteint son âge de raison en accord avec une foi plus éclairée ; les XIVème et XVème siècles sont synonymes de fléaux apocalyptiques et marquent une période de transition vers un monde moderne dont l'optimisme humaniste fait aujourdh'ui naufrage et pour lequel les questions fondamentales de l'homme médiéval sont toujours d'actualité.

Edition Perrin (21 avril 2016)

ISBN-10 : 2262050384

ISBN-13 : 978-2262050382

480 pages



Je vous parle d'un temps que les moins de 50 ans...

A la caisse d’un supermarché une vieille femme choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui a alors reproché de ne pas se mettre à « l’écologie » et lui dit :
« Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources!  »

La vieille dame s’est excusée auprès de la caissière et a expliqué :

« Je suis désolée, nous n’avions pas de mouvement écologique dans mon temps. »

Alors qu’elle quittait le magasin, la mine déconfite, la caissière en rajouta :

« Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens. C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps!  »



Nouveau Monde éditions

L'histoire des origines à aujourd'hui de ce nouvel empire d'un type tout à fait inédit prend forme tout au long de ce livre et permet de mieux comprendre.

 

Albert Desbiens enseigne depuis plus de 30 ans l'histoire des Etats-Unis à l'université de Québec à Montréal. Il préside l'association québécoise d'études américaines.

 

ISBN 2-84736-138-3  

Nouveau Monde éditions

21 square Saint Charles

75012 Paris

www.nouveau-monde.net

« Je me suis demandé : que se passe-t-il quand un empire meurt ? Qu'arrive-t-il à sa progéniture ? Et j'ai pensé : de la beauté peut-elle naître de la mort, de la mort d'un empire ? Une beauté, de nature différente bien sûr, peut-elle surgir des ruines d'un empire qui s'est effondré ? » Nurrudin Farah


Image by: János Csongor Kerekes License: (CC BY-ND 4.0)

Teacher Fabio Chavez leads a children’s orchestra in a slum built upon garbage. The Landfill Harmonic orchestra gets its name from the word ‘philharmonic’, which means ‘music loving’. Chavez brings his love of music and a passion for social change to the kids of Cateura, a town outside the capital of Paraguay that is built upon a landfill.



 

Dans son dernier livre paru en février 2012, l'économiste américain Jeremy Rifkin pose le paradigme de l'ère post-carbone fondée sur les énergies renouvelables décentralisées et en réseau intelligent selon un modèle sociétal coopératif. Il cite les avancées de l'Union Européenne mais qu'en est-il concrêtement ?

 

Lire l'article d'Agnès Sinaï

© Tous droits réservés Actu-Environnement